Le guide de Sacriel pour survivre à une apocalypse zombie (tout en établissant des liens avec des marques)

23 novembre 2021 | Par : Matt Miller, rédacteur senior

Que faut-il pour devenir connu sur Twitch ? Bienvenue dans Going Live, une série dans laquelle les créateurs populaires sur Twitch expliquent comment ils ont fondé leurs communautés et cultivé un espace dans lequel spectateurs, streamers et marques peuvent se connecter en temps réel.

Nous sommes un après-midi de semaine mi-septembre et Chris « Sacriel » Ball a un problème. « Je crois que j'entends un zombie dans ma base, c'est un peu effrayant », raconte-t-il aux milliers de fans qui l'ont rejoint sur son stream en direct sur Twitch. Le streamer est en train de jouer à Project Zomboid, un jeu de survie hyper réaliste à une invasion de zombie en mode ouvert dans lequel le joueur doit survivre à la menace des morts-vivants le plus longtemps possible. Cela fait des mois que Sacriel, qui s'est bâti depuis plus d'une décennie une communauté passionnée de fans qui attendent avec impatience ses streams éducatifs de jeux de stratégie de combat, survit dans le jeu. « Il se peut que nous mourions ici », déclare-t-il à ses fans. Certains d'entre eux essaient de lui dire dans le chat de sauter par-dessus une barrière ou de se cacher derrière une voiture. Épuisé et découpant deux douzaines de zombies, Sacriel parvient à s'échapper de justesse. Dans le chat, les fans sont ravis et innondent son stream de Cheermotes personnalisées après que le streamer a survécu à une nouvelle journée. « Au fait, tu es un streamer génial !!! » remarque un fan dans le chat pendant que le personnage joué par Sacriel lit un livre pour se remettre de ses émotions après l'action. « Merci, mon pote », lance Sacriel en réponse au commentaire.

Ce sont ces types de moments qui ont aidé Sacriel à convaincre 700 000 followers de le suivre sur Twitch. Et Project Zomboid offre un exemple parfait de ce à quoi ressemble les streams de Sacriel sur Twitch. « Ils adorent ça », me confie-t-il à propos de sa communauté (qu'il nomme affectueusement les 42e en référence au Guide du voyageur galactique) une semaine plus tard chez lui au Canada, où il a récemment déménagé de son Angleterre natale avec son épouse. « Pour eux, c'est comme s'ils regardaient un épisode de The Walking Dead, sauf que le personnage principal qui se fait pourchasser, c'est moi. Ils sont tellement tendus. Et quand je sors et que je trouve une voiture dont le moteur fonctionne, ils fêtent ça avec moi. »

« C'est ce qui fait le charme du [service], » explique Sacriel. « C'est ce qui le rend meilleur par rapport à du contenu enregistré. »

Découvrir les connexions puissantes de Twitch

C'est dans le contenu préenregistré que Sacriel a fait ses débuts professionnels dans le jeu vidéo il y a plus d'une décennie. Au début des années 2010, Sacriel, qui s'appelait à l'époque simplement Chris Ball, travaillait comme responsable produit pour un fournisseur d'accès à Internet en Angleterre. Il avait démarré dans l'entreprise au service client où il répondait au téléphone et expliquait les problèmes que les clients rencontraient avec leur connexion. Il était particulièrement doué pour expliquer des technologies très complexes à M. Tout-le-Monde. Sacriel est joueur depuis tout petit et se souvient de jouer sur un vieux Commodore avec son père quand il était enfant. Comme passe-temps, il s'est donc mis à poster des vidéos de lui en train de jouer à des jeux vidéo en ligne. « Nous n'en étions qu'au tout début. La création de contenu grand public n'existait pas encore à l'époque », se souvient Sacriel. « Et les gens ont commencé à me laisser des commentaires comme “Comment as-tu utilisé cet objet” ? Je passais dans la section commentaires et répondais rapidement à leurs questions grâce aux compétences que j'avais acquises dans mon travail. »

quoteUpÉtonnamment, il ne s'agit pas d'être bon aux jeux vidéo. Souvent, être bon aux jeux vidéo n'a aucune importance. Il s'agit d'être authentique, cohérent, interactif et soi-même.quoteDown
— Chris « Sacriel » Ball, streamer sur Twitch

À cette époque, en 2011, l'entreprise de Sacriel s'est fait racheter et il a dû faire un choix : obtenir une promotion ou obtenir des indemnités de licenciement et quitter l'entreprise. Il a choisi l'argent, quitté son travail et a commencé à poster des vidéos de jeux vidéo à temps plein. Début 2012, une fan de l'une de ses vidéos a laissé un commentaire lui suggérant de se lancer sur Twitch et d'interagir en direct avec ses spectateurs. Au départ Sacriel était stressé à l'idée d'être en live et de pouvoir faire des erreurs, mais il a tout de même décidé de se lancer. Les fans lui posaient des questions en direct et il pouvait y répondre en temps réel. « C'était vraiment grisant », dit-il en parlant de ces premiers streams. Parmi les fans qui lui posaient des questions sur les armes et les stratégies se trouvait la fan qui lui avait suggéré de se lancer sur Twitch. « Huit ans plus tard, c'est avec elle que je me suis marié », me raconte Sacriel.

Développer une marque, une entreprise et une communauté sur Twitch

Aujourd'hui, Shannon Plante (qui streame également sur Twitch sous le pseudonyme ShannonZKiller), la femme de Sacriel, fait toujours partie de l'entreprise de streaming de son mari en compagnie de modérateurs, de codeurs, d'artistes, de managers et de bien d'autres personnes. Au fur et à mesure que la communauté de Sacriel s'est développée, ses activités dans le streaming se sont développées à leur tour. Les débuts dans les prémices de Twitch ont été modestes, mais Sacriel a rapidement donné une identité à ses streams en innovant avec un overlay fait maison qui scannait son chat Twitch et lui envoyait une notification lorsque l'un de ses spectateurs s'abonnait. Il attribue ces innovations à certaines de ses premières réussites, ce qui a aidé sa chaîne à se démarquer. À présent, il travaille sur d'autres innovations comme des filtres qui permettront à ses spectateurs de modifier son visage et sa voix.

Tout cela fait partie de la manière dont Sacriel a continué à développer son audience et sa marque sur Twitch. Pour lui, l'éducation a toujours été la pierre angulaire de sa marque, un fil conducteur qui lui vient de ses débuts en tant que chef de projet pour un fournisseur d'accès à Internet. « Je pense que l'une des principales choses qui me rendent unique, c'est ma capacité à éduquer », explique-t-il. « Je ne me contente pas de bien jouer et de montrer le tableau des scores à la fin. Chaque fois que je fais quelque chose de bien dans un jeu, je l'analyse, je charge Microsoft Paint et la représente sous la forme d'un schéma. Les gens réalisent que « non seulement il est bon au jeu, mais en plus il me permet de m'améliorer. »

Sacriel est connu pour évoquer parfois des sujets qui n'ont rien à voir avec les jeux vidéo comme l'intrication quantique ou la capture neutronique. Il pense même que son charmant accent britannique est en quelque sorte un argument de vente auprès des spectateurs américains (il a en fait un air de David Bowie de la série comique Flight of the Conchords). Selon Sacriel, avoir un planning de streaming cohérent, un stream interactif et être soi-même font partie des éléments clés de la réussite sur Twitch. « Étonnamment, il ne s'agit pas d'être bon aux jeux vidéo. Souvent, être bon aux jeux vidéo n'a aucune importance », affirme Sacriel. « Il s'agit d'être authentique, cohérent, interactif et soi-même. »

Où les créateurs, spectateurs et marques se croisent de manière significative sur Twitch

Alors qu'il s'est imposé comme l'une des voix majeures de Twitch, Sacriel a transformé sa réussite en partenariats significatifs avec des marques. Parmi ses préférés, on trouve son partenariat avec Paramount pour promouvoir le nouveau film Mission Impossible. Dans le cadre de la campagne, le studio a amené Sacriel dans un simulateur de chute libre indoor pour jouer tout en faisant de la chute libre. « Cela a entièrement ravi ma communauté », se souvient Sacriel. « Des bandes-annonces et des morceaux du film ont été mélangés au contenu de la chute libre. C'était une façon naturelle et attrayante de travailler ensemble. »

Sacriel se souvient également de sa collaboration avec Intel, qui était en quelque sorte un rêve d'enfant, car ses ordinateurs ont toujours été équipés des processeurs de la marque. « 20 ans plus tard, le fait que cette entreprise souhaite que je les représente… j'ai l'impression que tout ça n'est pas réel », affirme Sacriel. « Je ne suis qu'un gars qui joue aux jeux vidéo. C'est un peu bizarre quand on y pense. Si je pouvais revenir 10 ans en arrière et dire : “Hé ! Dans 10 ans, l'une des plus grandes entreprises au monde sponsorisera ton contenu, tu seras propriétaire de ta propre maison et tu seras marié”, je répondrais : “Tu déconnes, cette personne, c'est quelqu'un d'autre”. »

Pour créer ces partenariats de marque significatifs, Sacriel réfléchit et travaille beaucoup sur la sélection des marques avec lesquelles il travaille et les raisons pour lesquelles il travaille avec ces marques. Il raconte que parfois ce sont les marques qui le contactent et que d'autres fois, c'est lui qui approche la marque. Il a besoin d'être enthousiaste vis-à-vis de la marque autant que la marque est enthousiaste vis-à-vis de lui. C'est parce que l'authenticité est à la base de ces relations.

« Les gens peuvent voir immédiatement lorsque vous êtes en train de lire un script », explique Sacriel. « C'est la raison pour laquelle je refuse la moitié des offres que je reçois. Je choisis avec une grande attention les personnes avec qui je travaille. Cela renforce ma marque auprès de ma communauté, parce qu'ils savent que je suis authentique. » Sacriel affirme rechercher des marques qu'il utilise déjà, en lesquelles il croit et qui sont de confiance. « J'ai commencé ce voyage afin de créer un espace sûr pour les gens qui comptent pour moi. Je ne vais jamais travailler avec un produit ou un service qui ne me permet pas de continuer à dormir sur mes deux oreilles. »

Pour les marques souhaitant travailler avec des créateurs de contenu sur Twitch, Sacriel leur conseille d'effectuer d'abord des recherches sur le streamer. Parcourez leurs vidéos, apprenez à connaître sa communauté et évaluez ensuite s'il vous correspond bien. « Je pense que représenter la marque de manière authentique est important pour les marques qui souhaitent travailler avec les bonnes personnes », explique Sacriel. Son audience lui fait confiance, et lorsqu'il parle d'un produit pendant ses streams, elle l'écoute, parce qu'elle croit en lui. Il peut répondre aux questions, il peut montrer le produit en action et il peut laisser son audience interagir avec le produit. Selon lui, il s'agit d'un partenariat gagnant-gagnant pour les marques, pour son audience et pour lui.

À l'avenir, Sacriel souhaite un jour transformer toute son expérience dans son propre jeu vidéo de survie. Il a déjà pu échanger à ce sujet avec certains développeurs. Mais, en attendant, il doit continuer à survivre en pleine apocalypse zombie. C'est un travail dangereux, mais les 42e et lui adorent ça.

Vous voulez en savoir plus sur Twitch ? Découvrez-en davantage en consultant notre contenu éducatif pour découvrir comment créer une communauté Twitch et aider votre marque à grandir grâce aux publicités Twitch.