Reprise Commerce aborde les bouleversements rencontrés par le commerce numérique et la manière dont les marques peuvent s'y adapter

17 janvier 2023 | Par Jareen Imam, responsable senior du contenu et de la rédaction

Homme regardant un téléphone portable avec un sourire ravi
Couverture du CES

Cet article de blog fait partie de la couverture du CES d'Amazon Ads. Au cours de la conférence qui a eu lieu du 5 au 8 janvier 2023 à Las Vegas, nous avons présenté des données, des tendances et des produits inédits qui peuvent aider les marques à améliorer leurs stratégies marketing et à développer leurs activités.

Le paysage du commerce numérique évolue constamment à mesure que les envies et les habitudes des consommateurs changent, notamment parce qu'ils utilisent de nouvelles technologies et de nouveaux canaux pour découvrir et acheter les produits dont ils ont besoin. Cela signifie que les marques doivent continuellement s'adapter et se montrer flexibles pour atteindre leurs clients à grande échelle tout en communiquant des messages forts.

Au cours du CES, l'une des conférences technologiques les plus en vue du moment, Amazon Ads a échangé avec les responsables de marques et les agences partenaires de son studio de contenu au sujet des moyens d'entrer en relation avec les audiences, de rester premières de la liste et de favoriser l'attachement et la fidélité à la marque. Lors de la conférence de 2023, nous avons interviewé Glen Conybeare, président mondial de Reprise Commerce, une agence mondiale faisant partie d'Interpublic Group, qui couvre tous les aspects du commerce.

Au cours de cette conversation, Glen Conybeare a parlé de la manière dont l'environnement commercial évolue et dont les marques peuvent mieux communiquer et interagir avec les acheteurs. Lisez l'entretien ci-dessous pour découvrir son point de vue sur les tendances du commerce et sur ce que les spécialistes du marketing peuvent en tirer.

Comment les marques ont-elles modifié la façon dont elles interagissent avec les consommateurs en ligne ?

Les marques qui ont connu une croissance de leur activité en ligne ont continué d'améliorer leur niveau de jeu. Les marques dont l'offre, les capacités et l'exécution sont restées au statu quo ont probablement régressé. Tout cela est évidemment lié aux attentes des consommateurs, qui se sont considérablement accrues.

Comment le paysage commercial a-t-il évolué et en quoi est-ce important pour les marques et les spécialistes du marketing ?

Auparavant, bien réussir dans le commerce signifiait faire des ventes. C'est toujours le cas, mais pour rester premières de la liste dans l'esprit des consommateurs, les marques doivent également réfléchir à la phase de découverte et à la manière dont elles se présentent auprès des audiences.

Par exemple, j'ai récemment acheté un aspirateur robot et, au cours de la phase de recherche, j'ai exploré à peu près toutes les options imaginables. Je visitais des boutiques en ligne, je faisais des recherches sur les réseaux sociaux, je lisais des avis. Une fois que j'ai décidé quel modèle acheter, j'ai commencé à regarder où j'allais l'acheter, en tenant compte non seulement du coût, mais aussi de la valeur ajoutée, par exemple, la livraison express gratuite ou les options complémentaires du fabricant, telles que l'extension de garantie. Ainsi, lors de la planification de stratégies commerciales, j'encourage les marques à réfléchir à l'ensemble du processus suivi par les consommateurs, et pas seulement à la page produit.

Quel est le plus grand défi actuel en matière de croissance de marque ?

Sortir du lot. Pour cela, vous devez être flexible et comprendre vos clients. Cela peut aider votre marque à se faire connaître et à rester première de la liste.

Comment les marques peuvent-elles atteindre des clients, en particulier avec la fragmentation d'audience que l'on connaît actuellement ?

Débloquez un budget marketing pour faire des expériences. Nous sommes devenus bien trop obsédés par le retour sur investissement publicitaire et comptons littéralement chaque centime. L'inconvénient, c'est que cela limite la créativité et que nous avons peur d'innover. J'encourage les marques à consacrer au moins 10 % de leur budget à l'expérimentation et aux tests : 8 % de ce budget n'engendreront peut-être pas de résultats, mais les 2 % restants pourraient révéler une mine d'or.

Avez-vous des conseils à donner aux marques, en particulier aux petites et moyennes entreprises, qui souhaitent continuer à se développer et à être au service de leurs clients en ces temps d'incertitude économique ?

Concentrez-vous autant sur la conversion que sur l'acquisition de trafic. Nous voyons encore beaucoup trop de marques obsédées par le fait de générer du trafic vers la destination de leur choix et ne se souciant que très peu de ce qui se passe ensuite.

Une très faible augmentation du taux de conversion peut transformer une campagne peu performante en campagne efficace. Assurez-vous donc que le Store, les pages produit, etc. de votre marque sont vraiment optimaux.

Le simple fait d'ajouter une vidéo peut faire une énorme différence, par exemple. Mais, allez encore plus loin : que pourriez-vous vendre d'autre pour contribuer à maximiser vos profits ? Est-ce qu'une remise groupée ou sur quantité a du sens ? Ces tactiques peuvent avoir un effet incroyable sur la rentabilité des campagnes.

Qu'est-ce qui vous enthousiasme le plus dans l'avenir du commerce en ligne ?

Le commerce en ligne va devenir de plus en plus répandu. Le défi, bien entendu, consiste à s'assurer que son impact sur l'environnement soit moindre.

À quoi les marques doivent-elles s'attendre de la part des audiences en 2023 ?

Plus d'exigences, moins de patience et probablement moins de fidélité à la marque. En d'autres termes, la combinaison parfaite pour tout bouleverser. Le train est déjà en marche.